Espace Presse

Entreprises

BHT’infos et plaquettes

Localisation

Minatec Entreprises Grenoble

MINATEC ENTREPRISES
BHT - 7, Parvis Louis Néel
CS 20050
38040 GRENOBLE CEDEX 9
+33(0)4 38 02 36 36

BHT2, Top départ

Article dans Présences - Juin/Juillet 2016

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Annick Merle présidente de Minatec Entreprises

Article dans les Affiches de Grenoble - Du 24 juin 2016

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Minatec : le BHT 2 enfin sur les rails

Article dans l’Essor - Du 14 mai 2016

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Cliquez pour voir l’article en ligne > http://lessor.fr/minatec-le-bht-2-enfin-sur-les-rails-14647.html

Minatec : le BHT2 arrive

Article dans Les Affiches de Grenoble - Du 13 Mai 2016

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Grenoble : la construction du BHT 2 de Minatec doit débuter en 2017

Article dans Bref Rhône-Alpes-Auvergne - Du 03 Mai 2016

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Cliquez pour voir l’article en ligne > http://www.info-economique.com/actualite/grenoble-la-construction-du-bht-2-de-minatec-doit-debuter-en-2017-93859

Les travaux du BHT 2 débuterons en 2017

Article du Dauphiné libéré - Du 03 Mai 2016

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Cytoo fabrique des muscles

Article du Dauphiné libéré - Du 22 Juillet 2015

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Cytoo se positionne dans les modèles tissulaires

Article de BiotechFinances - Du 20 Juillet 2015

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

ENERBEE, Lauréat du Prix EDF Pulse

Article de Paris Match - De Juin 2015

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Minatec Entreprise, un vivier innovant

Article du Courrier du Parlement Européen - De Janvier 2015

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Christian Pichoud, nouveau président de la SEM Minatec Entreprises

Article du Dauphiné Libéré - Du mardi 2 décembre 2014

Cliquez sur la photo pour voir l’article >

Signature d’un accord entre MicroOLED et STMicroelectronics

STMicroelectronics a annoncé ce jeudi la signature d’un accord stratégique avec la société high-tech grenobloise MicroOLED, spécialisée dans le développement et la commercialisation d’écrans miniatures électroluminescents organiques (OLED).

Par ailleurs, STMicroelectronics a également annoncé prendre une participation minoritaire dans le capital de la société, à hauteur d’environ 6 M€.

Cette technologie développée par MicroOLED offre une consommation d’énergie d’environ 50 % inférieure à celle des écrans concurrents, tout en fournissant une qualité d’image accrue. Cette technologie permet de produire des écrans dont la densité de pixels est deux fois plus élevée que celle d’autres écrans avec des rapports de contraste 10 à 100 fois supérieurs.

Aguettant et PX’Therapeutics s’associent pour le développement de leurs activités

Aguettant, laboratoire pharmaceutique français indépendant, et PX’Therapeutics, société de services spécialisée dans la production de protéines recombinantes, s’associent pour le développement de leurs activités.

Aguettant, pionnier de l’injectable depuis 1903, investit dans le domaine des biotechnologies. Aguettant Biotech, filiale à 100% d’Aguettant Santé, prend une participation majoritaire dans le capital de la société PX’Therapeutics.
La société PX’Therapeutics, spécialisée dans l’ingénierie et le développement pré-clinique et clinique de protéines thérapeutiques et anticorps monoclonaux, franchit une étape clé vers l’industrialisation en s’associant au groupe Aguettant. PX’Therapeutics prévoit d’augmenter ses capacités de production afin de fournir des lots cliniques à grande échelle et des lots commerciaux.
Aguettant acquiert ainsi la capacité de développer demain, seul ou avec des partenaires, des produits biotech.
A noter que la société PX’Therapeutics garde son autonomie et reste au service de ses clients. Les deux fondateurs de PX, Tristan Rousselle et Nicolas Mouz, demeurent actionnaires minoritaires. La direction de la société reste confiée à Tristan Rousselle.

Tristan Rousselle, PDG de PX’Therapeutics, ajoute :
« La société envisage de renforcer ses équipes de R&D sur Grenoble, ainsi que ses collaborations avec ses partenaires historiques tels que l’IBS, le CEA-LETI ou l’iRTSV, dont est issue notre filiale Promise Advanced Proteomics. Ces partenaires ont joué un rôle clé dans le développement de PX et nous continuerons à nous appuyer et à participer à l’excellence technologique grenobloise. »

ISORG lauréat du Prix de l’Entreprise d’Avenir de l’Année 2012 pour la région Rhône-Alpes

Le 17 septembre 2012, à Lyon (69), Ernst & Young et le magazine L’Express ont décerné le prix de l’Entreprise d’Avenir de l’année 2012 à Jean-Yves Gomez, Président Directeur Général d’ISORG.

Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année est la plus prestigieuse des récompenses décernées aux entrepreneurs dans le monde. Créé en 1986 par Ernst & Young aux Etats-Unis, le programme s’étend aujourd’hui à plus de 140 villes dans 50 pays et récompense plus de 900 lauréats exceptionnels chaque année.

La cérémonie de remise de prix a eu lieu dans les salons de l’Hôtel de Ville de Lyon, en présence de Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon, Président du Grand Lyon et de Philippe Grillot, Président de la CCI de Lyon. Avec le soutien média des Echos, LCI et Radio Classique, le Prix de l’Entrepreneur de l’Année distingue pour la 20ème année consécutive des hommes et des femmes aux parcours remarquables.

Le prix de l’Entreprise d’Avenir distingue des sociétés qui existent depuis huit ans au plus et qui ont soit levé soit réalisé un chiffre d’affaires 2011 d’au moins 1 million d’euros. Ces sociétés férues d’innovation sont toutes susceptibles d’intégrer, un jour, le palmarès des championnes.

ARNANO expose avec succès sa solution Nanoforme

Lors de divers événements, ARNANO a récemment pu exposer sa solution Nanoforme pour l’archivage sécurisé et pérenne de documents...

Ce fut par exemple le cas à la biennale du Réseau Entreprendre qui s’est tenue à Aix-Les-Bains du 14 au 16 septembre 2012. Auparavant, ARNANO avait été invité à présenter cette solution d’archivage innovante au séminaire annuel du « National Institute of Archives » de Pékin, qui s’est s’est tenu le 12 août 2012 à TaiYuan (Chine), puis à un workshop international de l’AEN (L’Agence pour l’Énergie Nucléaire) qui s’est déroulé à Issy-Les Moulineaux (France) du 12 au 14 septembre 2012.

Enfin, ARNANO présentera de nouveau Nanoforme à la conférence internationale de l’UNESCO « La mémoire du monde à l’ère numérique », du 26 au 28 septembre 2012 à Vancouver (Canada).

Start-up issue du CEA-Leti, ARNANO développe ses activités sur la base des technologies de la micro-électronique en les adaptant à des applications graphiques. Après plusieurs années de recherche, l’équipe ARNANO a développé et breveté, en partenariat avec le CEA, une technologie permettant d’effectuer des micro-gravages sur saphir synthétique.

Infos : www.arnano.fr

MINATEC Entreprises accueille ENERTECS au BHT de Grenoble

Société nouvellement issue d’un partenariat entre SCPS et le CEA, ENERTECS vient de choisir de s’implanter au Bâtiment de Haute Technologie (BHT) de la SEM MINATEC Entreprises, sur le site de la Presqu’île de Grenoble.
L’objectif d’ENERTECS est d’industrialiser et de commercialiser des batteries de type nickel-zinc (NiZn) mettant en oeuvre la technologie élaborée par SCPS. ENERTECS prépare actuellement la mise en place d’une première unité de fabrication semi-industrielle qui lui permettra de produire prochainement des batteries en préséries. Celles-ci seront fournies, dans divers secteurs d’application, pour validation par des utilisateurs de référence. Cette étape initiale prépare une phase suivante d’industrialisation à grande échelle.
Un partenariat stratégique a été engagé avec le Liten (CEA Grenoble), destiné à l’organisation de travaux communs de recherche et développement, qui s’appuieront à la fois sur la technologie NiZn de SCPS et sur l’expérience du Liten en matière de mise en oeuvre de technologies de production de batteries.

> Télécharger le communiqué de presse

Tronico rejoint MINATEC-Entreprises à Grenoble

Basée en Vendée, la société Tronico, entreprise née en 1973 et spécialisée dans la sous-traitance dans le domaine de l’électronique, vient de rejoindre MINATEC-Entreprises à Grenoble pour y créer une unité de R&D.

Tronico, spécialiste de solutions globales en électronique dans des domaines très variés (aéronautique, défense, énergie, ferroviaire, industrie, médical…) a choisi le pôle grenoblois MINATEC-Entreprises pour implanter sa toute nouvelle unité de Recherche et Développement.
C’est sur le site de Bouchayer-Viallet, dans l’immeuble Les reflets du Drac et donc à proximité immédiate du site du CEA et de MINATEC, que Tronico s’est implanté dans un local à basse consommation d’énergie de plus de 200 m² (dont plus de la moitié sera affectée au laboratoire). D’ici la fin de l’année, ce ne sont pas moins d’une dizaine de personnes qui constitueront l’équipe grenobloise de Tronico.

En venant à Grenoble et en faisant le choix de MINATEC-Entreprises, Tronico s’implante au cœur d’un campus d’innovation mondial et d’une métropole « capitale de l’Europe pour l’innovation », pour bénéficier d’une situation stratégique et d’un environnement de qualité favorables à son développement.

Infos : www.tronico.com

> Télécharger le communiqué de presse

ISORG livre son poster multimédia interactif à MINALOGIC

Domiciliée au BHT de MINATEC-Entreprises et société pionnière dans l’électronique organique imprimée, une technologie de rupture basée sur les nouveaux matériaux de la chimie organique et les techniques d’impression de grande surface, ISORG a récemment livré son poster multimédia interactif au pôle de compétitivité mondial MINALOGIC, dédié aux micro-nanotechnologies et au logiciel embarqué.

Cette affiche intègre des capteurs optiques sur support plastique extrêmement fins, capables de détecter mouvements de personnes et d’interagir avec la main. Le poster s’illumine au passage de personnes à proximité, permet de lancer une animation vidéo sur écran déporté et de naviguer sur une présentation type Powerpoint© par passage de la main au dessus de zones déterminées du poster.

La technologie d’électronique imprimée développée par ISORG permet de transformer le papier et le plastique en surfaces interactives pour la création de produits à forte innovation en termes d’usages et de fonctionnalités, en particulier pour les outils de communication professionnelle et grand public. Les supports traditionnels de média imprimés sont transformés en surfaces interactives capables d’animations lumineuses ou sonores et d’interagir avec un contenu multimédia. De nombreuses applications sont envisagées pour le marchés professionnel (salons et exhibitions) et événementiel, éducatif (musées) et grand public (grande distribution, emballage intelligent, cartes interactives,…).

L’interactivité rendue possible par l’intégration des capteurs optiques d’ISORG permet d’augmenter la fréquentation de stands ou linéaires et bâtir des images de marque innovantes et différentiatrices.

Une délégation russe en visite à Minatec Entreprises

À l’invitation de la SEM MINATEC Entreprises, une délégation russe est venue, au mois d’avril, visiter le site grenoblois qui est un exemple mondial de réussite.

Accueillis par M.Alain Ramberti, Directeur de la SEM MINATEC Entreprises, les membres de cette délégation russe venue de Moscou ont pu découvrir le remarquable potentiel technologique du pôle grenoblois à travers leur visite du Pôle Minatec et du show room du CEA.
Parmi les visiteurs, se trouvait M. Boris Omarov, CEO de CROCUS Nanoelectronics (joint venture de CROCUS Technology, hébergée au BHT, et de Rusnano), particulièrement attentif à ce que l’exemple grenoblois représente face au développement en cours d’un projet semblable en Russie sur la friche industrielle de Moskwitch.

Cette visite a également suscité l’intérêt de la presse, un article venant d’être publié dans le Dauphiné Libéré à ce sujet.

PX’Therapeutics à la pointe de la lutte contre le virus du VIH

Depuis le mois de janvier 2012, la société PX’Therapeutics, hébergée au BHT de MINATEC-Entreprises, procède à un essai clinique sur un vaccin contre le VIH, dans le cadre du projet européen EuroNeut-41.

La lutte contre le virus du VIH demeure une préoccupation essentielle de la médecine mondiale. A la pointe de la recherche, PX’Therapeutics mène, avec 16 autres partenaires dont Sanofi Pasteur, un essai clinique qui conduira peut-être un jour au succès de la création d’un vaccin contre ce terrible virus. Mené à l’université de Surrey, au Royaume-Uni, cet essai clinique devra néanmoins attendre le début de 2013 pour livrer ses conclusions.

Le candidat vaccin génère des anticorps neutralisants dirigés contre la gp41, une protéine membranaire du VIH qui joue un rôle majeur dans l’entrée du virus dans les muqueuses et le sang. PX’Therapeutics a développé le procédé de production de la gp41 et fourni le lot de protéines. L’entreprise grenobloise a également recruté une coordinatrice spécialisée pour conduire cet essai clinique, PX’Therapeutics jouant, pour la première fois de son existence, ce rôle auprès de ses partenaires.

Levée de fonds et grands projets pour CROCUS TECHNOLOGY

Créée en 2004 et hébergée au BHT de MINATEC-Entreprises, CROCUS TECHNOLOGY est leader mondial dans le développement de la technologie pour fabriquer des mémoires magnéto résistives (MRAM).

L’actualité est particulièrement chargée pour CROCUS TECHNOLOGY qui est en cours de finalisation d’une belle levée de fonds et attaque la construction d’une usine de production en Russie. Un article complet du quotidien Le Dauphiné Libéré revient en détails sur ces étapes déterminantes de l’activité de CROCUS TECHNOLOGY.

Fluoptics s’installe aux Etats-Unis

Fluoptics a annoncé le 25 avril l’ouverture d’un bureau aux Etats-Unis pour la commercialisation de ses solutions innovantes d’imagerie de fluorescence sur le marché de la recherche préclinique. Il sera situé à Cambridge, près de Boston (Massachussetts).

La start-up grenobloise développe une solution intégrée pour l’aide à la chirurgie des cancers, combinant un traceur fluorescent non-radioactif qui cible les cellules cancéreuses et un système d’imagerie optique en temps réel, le FluobeamTM. Ce système propriétaire, dont une quinzaine d’unités ont déjà été vendues dans le monde, est déjà disponible sur le marché de la recherche préclinique. Des essais cliniques vont débuter cette année en Europe.

"Le développement de nos activités en Amérique du Nord résulte d’une décision stratégique afin de mieux répondre à l’intérêt croissant des laboratoires américains, après une première vente d’un système FluobeamTM à un prestigieux laboratoire dans le Wisconsin", a déclaré Odile Allard, PDG et co-fondatrice de Fluoptics. "Nous souhaitons dans un premier temps accélérer la distribution de nos produits sur le marché de la recherche préclinique aux Etats-Unis et au Canada, soit directement, soit par le biais de partenariats stratégiques", a poursuivi Mme Allard.

Sur ce marché, le système d’imagerie de fluorescence in vivo, FluobeamTM est déjà utilisé sur des petits et gros animaux dans plusieurs centres de recherche, dans des domaines tels que la recherche sur le cancer, le développement de médicaments, la recherche cardiovasculaire et anti-inflammatoire, ainsi que les maladies infectieuses. Une fois approuvé sur le marché clinique, la technologie mise au point par Fluoptics permettra d’assister le chirurgien au bloc opératoire afin de l’aider à voir ce qu’il ne peut aujourd’hui voir à l’oeil nu.

MICROOLED lance un nouvel écran miniature OLED

MicroOLED, implantée au BHT, a présenté en janvier son nouvel écran miniature OLED (Organic Light Emitting Diode) d’une densité de 5,4 millions de pixels et de 0,61 pouces de diagonale (soit 1,55 cm).

Ce mini-écran, à base de silicium, conçu sur une technologie OLED à faible consommation énergétique, est destiné aux applications les plus exigeantes en terme de qualité d’image. Cet écran ultra-compact, avec une taille de sous-pixel de 4,7 micromètres x 4,7 micromètres, propose la plus forte densité de pixels disponible aujourd’hui sur le marché. En doublant cette densité par rapport à celle des produits concurrents, MicroOLED a supprimé l’espace entre chaque pixel.

L’absence de matrice visible permet ainsi d’obtenir une finesse d’image jusqu’à présent inégalée. Cela rend ce mini-écran particulièrement adapté aux applications allant de la défense au secteur médical, en passant par les appareils photo professionnels qui requièrent des images avec des nuances de tons très fines. Cet écran peut fonctionner en utilisant moitié moins d’énergie que les autres produits de la même catégorie et s’appuie sur la technologie brevetée OLED exclusive de MicroOLED, reconnue pour sa capacité à éliminer les défauts que l’on trouve dans d’autres mini-écrans.

Cancers : innovation dans l’imagerie de fluorescence avec FLUOPTICS

Fluoptics, entreprise domiciliée au BHT, a été sélectionnée par le Cancéropole Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA) dans le cadre d’un partenariat industriel public/privé pour un projet innovant d’aide à la chirurgie des cancers du foie guidée par l’imagerie de fluorescence, baptisé HépatoFluo.

La technologie Fluobeam™, développée par Fluoptics, est destinée à aider le chirurgien lors de l’ablation de tumeurs cancéreuses. Elle repose sur la combinaison d’un système d’imagerie optique en temps réel et de traceurs fluorescents ciblant spécifiquement les cellules tumorales. Pendant l’opération, un système d’imagerie va pouvoir capter les signaux émis par ces traceurs ciblés sur les tumeurs. Ce procédé est révolutionnaire car offrant une précision telle que l’on peut retirer des éléments cancéreux invisibles à l’oeil nu (jusqu’à 300 microns), et préserver ainsi un maximum de tissus sains.

"L’imagerie de fluorescence est une innovation technologique majeure qui va bouleverser la façon dont on traite de nombreuses maladies, en premier lieu les cancers. Elle va permettre au chirurgien de voir au plus près et en temps réel l’exacte localisation des tumeurs, et ce avec une précision inégalée à ce jour. C’est un nouvel espoir de guérison pour des millions de patients », souligne Odile Allard, PDG de Fluoptics.

Levée de fonds pour ASELTA Nanographics

Domiciliée au BHT (Bâtiment de Haute Technologie de MINATEC Entreprises), ASELTA Nanographic est une société d’édition de logiciels spécialisés dans le traitement des données pour la lithographie à faisceau d’électrons. Elle vient de réaliser sa première levée de fonds de 2,65 millions d’euros auprès d’A Plus Finance (à hauteur de 2,15 m€) et de CEA Investissement (pour 0,5 m€).

ASELTA Nanographics s’appuie sur dix années de recherche et développement au sein du CEA/Leti qui lui ont permis d’élaborer des solutions logicielles innovantes améliorant le rendement de production des semi-conducteurs.

Avec le logiciel Inscale™, ASELTA améliore le processus de préparation de données, lui permettant ainsi d’optimiser chaque étape de la lithographie électronique pour la fabrication des circuits intégrés, avec ou sans masque. Inscale™ propose une solution unique permettant à ses clients de diminuer les coûts tout en augmentant la qualité. Par ailleurs, Inscale™ permet de répondre à une rupture technologique liée à l’arrivée programmée de noeuds (motifs) de taille de plus en plus réduite.

Comme l’explique Jean-Michel Pimont, directeur associé en charge du capital investissement chez A Plus Finance, « ASELTA offre une solution révolutionnaire qui permet aux fabricants de semiconducteurs de répondre à la rupture technologique apparaissant dans la lithographie nanométrique. Nous sommes convaincus qu’ASELTA dispose du bon produit au bon moment pour répondre à cette problématique. Nous sommes enthousiastes de ce partenariat avec ASELTA pour accélérer leur développement. »
Frédéric Martin, directeur d’investissement chez CEA Investissement, complète : « ASELTA s’est appuyée sur les recherches visionnaires du CEA-Leti en matière d’écriture, sur son personnel hautement qualifié et ses équipements dédiés. ASELTA a réussi à créer une des solutions de préparation de données les plus avancées au monde, qui permet de résoudre d’importants problèmes auxquels l’industrie des semi-conducteurs fait face. »

Comme l’explique Serdar Manakli, Président Directeur Général de ASELTA, cette levée de fonds de 2,65 m€ “nous donne les ressources pour accélérer notre développement international (aux Etats-Unis, en Asie et en Europe) et permet également d’augmenter nos fonds propres à la mesure de nos ambitions. »

Inlab clôture un projet technologique "Pepite"

APIX rejoint le BHT

De projet, APIX est désormais devenue le 6 décembre 2011 une entreprise qui a fait le choix stratégique de se domicilier au BHT de MINATEC Entreprises. Elle a été fondée par trois Français, trois Américains et un Franco-américain, issus du CEA-Leti, de Caltech mais aussi du milieu industriel des semi-conducteurs et des outils d’analyse. Dès janvier, APIX va recruter trois nouveaux collaborateurs et ainsi bénéficier d’une structure d’une dizaine de personnes pour développer sa stratégie et ses produits.

APIX fabrique des systèmes miniaturisés d’analyse de mélange gazeux pour des applications industrielles, environnementales, médicales et de sécurité. Grâce aux technologies développées avec le CEA-Leti et Caltech portant notamment sur l’intégration de fonctions à base de puces silicium, ces systèmes miniaturisés pourront être à la fois 10 à 100 fois plus petits mais aussi moins chers que les systèmes actuels dans les mêmes proportions.

En faisant le choix du BHT, APIX démontre une nouvelle fois l’attrait de MINATEC Entreprises pour les sociétés innovantes qui bénéficient de la proximité des laboratoires publics d’excellence et de la dynamique du campus d’innovation mondial en micro-nanotechnologies, MINATEC.

CROCUS et IBM signent un accord croisé d’échanges de technologies

Cet accord va permettre à CROCUS d’accélérer le développement de sa technologie MLU (Magnetic Logic Unit), combinant logique et mémoire.

CROCUS complète ainsi le développement de son portefeuille de produits avec cette offre destinée aux applications pour la sécurité des communications et des transactions. IBM souhaite, pour sa part,utiliser l’aptitude à la haute température de la technologie « self reference » de CROCUS pour réaliser dans un process haute température des composants avec MRAM embarquée.

La GIN Team termine 14ème du Raid Amazone

Un grand bravo et toutes nos félicitations à l’équipe féminine de la GIN Team qui vient de terminer 14ème de la superbe course du Raid Amazone !

L’équipe de la GIN Team vient de revenir à Grenoble après une course folle de presque une semaine en Guyane où elle a participé au Raid Amazone, une course multisports réservé aux femmes.
A l’issue de six étapes toutes plus éprouvantes, techniques, tactiques et physiques les unes que les autres, les filles de la GIN Team, qui portaient les couleurs de PX Therapeuthics et MINATEC Entreprises, sont parvenue à se hisser à la 14ème place du classement sur les 75 équipes inscrites au départ. Cette réussite souligne la qualité de cette équipe soudée, volontaire et dont l’entraînement a porté ses fruits.

CYTOO lève 7 millions d’euros

CYTOO SA, entreprise domiciliée au BHT, Bâtiment de Haute Technologie géré par MINATEC Entreprises, est spécialisée dans les tests cellulaires. Elle annonce, ce 21 novembre, la clôture d’un tour de table de 7 millions d’euros. Les nouveaux investisseurs, Sham et Entrepreneurs Fund (EF), ont été les leaders du tour d’investissement. Les investisseurs historiques Auriga Partners et Jacques Lewiner, co-fondateur et Président du Conseil de Surveillance de CYTOO, ont également participé.

CYTOO utilisera le financement pour développer ses activités sur le marché mondial des tests et du criblage cellulaires en forte croissance, et amener l’entreprise à la rentabilité. Ayant le potentiel de mener la vague d’innovation dans les techniques de biologie cellulaire pour la découverte de nouveaux médicaments et la toxicologie in vitro, CYTOO est déjà sur l’écran radar de plusieurs grands acteurs industriels.
"Nous sommes très heureux de rejoindre CYTOO au moment où la société entre dans une nouvelle phase de son développement” s’enthousiasme Olivier Szymkowiak, Directeur des investissements chez Sham. "CYTOO a tous les atouts pour révolutionner la culture et l’analyse cellulaires pour des applications à bas et haut débits" ajoute Maciek Drozdz, Investment Manager chez EF et futur membre du Conseil de Surveillance.

CYTOO exploite une licence mondiale exclusive de l’Institut Curie et du CNRS sur le portefeuille de brevets dédiés aux micro-patterns adhésifs, ainsi que des licences de l’Université de Harvard (Etats-Unis) et du CEA.
« Ce financement représente une étape importante dans la jeune histoire de CYTOO : la société a maintenant les moyens financiers pour convertir son avancée technologique en succès commercial." ajoute Franck Lescure, Partenaire chez Auriga et membre du Conseil de Surveillance de CYTOO.

François Chatelain, Président du Directoire de CYTOO, commente : "Je suis impatient de poursuivre l’aventure et ravi de réaliser notre tour de table de séries C avec un syndicat d’investisseurs du capital risque de renommée internationale. Nous accueillons Entrepreneurs Fund et Sham qui apportent leur expérience dans le développement des sociétés de biotechnologie et des sociétés de pharma. Nous sommes également heureux du soutien continu de nos investisseurs historiques. Ensemble, nous ferons progresser l’entreprise et sa technologie dans une nouvelle phase de croissance."

Les partenaires de CYTOO
Fondée en 1927, Sham est le leader français de l’assurance responsabilité civile médicale. Sham a un actif de 1,4 milliard d’euros.
Entrepreneurs Fund est la branche d’investissement en capital-risque du groupe d’entreprises à contrôle familial COFRA. Ses secteurs d’intérêt incluent les sciences de la vie et les GreenTech.
Auriga Partners est une société indépendante de capital-risque technologique qui investit en fonds propres dans les domaines des technologies de l’information et des sciences de la vie, dans des projets innovants à fort potentiel, à leur création ou à un stade précoce de leur développement, en Europe, en Amérique du Nord et en Israël.

A propos de CYTOO
CYTOO, créée en 2008, développe, fabrique et commercialise des produits innovants pour larecherche dans le domaine de la santé et des sciences du vivant. CYTOO offre une technologie de rupture permettant de réaliser des gains considérables en termes de reproductivité, sensibilité et quantification robuste des tests cellulaires conduits dans la recherche de nouveaux médicaments. La technologie permet un contrôle fin du microenvironnement cellulaire, permettant ainsi de normaliser la morphologie et le comportement des cellules. La société commercialise une vaste gamme de produits basés sur la technologie propriétaire des micropatterns adhésifs, et cible en priorité le marché à forte expansion du criblage cellulaire à haut contenu HCS.

La nouvelle start-up HelioDEL rejoint le BHT

Après Advanced Liquid Logic au mois de septembre, c’est au tour de la jeune start-up HelioDEL de rejoindre les rangs des entreprises domiciliées au sein du Bâtiment de Haute Technologie (BHT) de MINATEC Entreprises.

Issue d’un projet porté par Xavier Hugon et Philippe Gilet, deux chercheurs du CEA-Leti, HelioDEL, créée le 24 octobre 2011, est une start-up qui se positionne sur le secteur stratégique, à fort potentiel de développement et d’applications, des LEDs de puissance.
Dans la bataille mondiale qui se joue entre les fabricants de LEDs pour baisser les coûts et augmenter le rendement lumineux, la France était jusqu’à présent absente. La situation pourrait bientôt changer, avec la technologie WireLED™ choisie par HelioDEL qui propose de diviser le prix du Lumen par dix tout en améliorant le rendement lumineux, deux clefs pour l’ouverture aux LEDs du gigantesque marché de l’éclairage !

WireLED™ est une véritable révolution issue de cinq années de recherche au sein du CEA-Leti et de l’INAC, qui se sont traduites par plusieurs dépôts de brevets. La technologie WireLED™ utilise, pour émettre la lumière, un « tapis » de fils microscopiques au lieu de couches continues de nitrure de gallium. Ces LEDs en trois dimensions offrent l’avantage d’augmenter la surface d’émission et donc le flux lumineux. Si les premiers produits seront, comme toutes les LEDs « blanches » du marché, des LEDs bleues dont la lumière est convertie en blanc par un phosphore jaune, HelioDEL développe aussi des LEDs émettant directement de la lumière blanche, une performance à laquelle seule la technologie WireLED™ permet d’accéder. Ces LEDs produiront une lumière similaire aux lampes à incandescence pour un rendu des couleurs quasi parfait.
L’un des plus gros freins à une forte croissance de l’exploitation des LEDs est actuellement leur coût. Là encore, outre la simplicité de la technologie WireLED™, HelioDEL révolutionne le secteur en faisant entrer la fabrication des LEDs dans l’industrie de la microélectronique : un substrat silicium 8’’, des procédés de fabrication compatibles CMOS réalisables dans les fonderies de la microélectronique. Là où l’industrie des LEDs développe et finance des substrats, des procédés et des usines dédiés, HelioDEL tire avantage de son modèle « Fabless » éprouvé et réduit drastiquement le prix de revient du lumen.

Aujourd’hui, c’est dans l’optique de répondre à ses besoins en vue d’une industrialisation et une commercialisation de ses produits d’ici la fin de l’année 2013 qu’HelioDEL a choisi de s’implanter au BHT de MINATEC Entreprises, au coeur du campus d’innovation mondial en micro nanotechnologies, MINATEC.

ISORG reçoit l’Etoile du Design et le prix "Innovation" de l’OSEO pour la 12ème édition de l’Observeur du Design

Organisé par l’APCI (Agence de promotion de la création industrielle), dont OSEO est partenaire, l’Observeur du design a récompensé, mardi 8 novembre 2011 à la cité des Sciences, les objets les plus innovants et design de l’année. Pour l’édition 2011 : sur les 187 réalisations labellisées, 36 ont reçu une étoile ou un prix et, parmi celles-ci, on pouvait compter une réalisation d’ISORG

En plus de l’Etoile du Design, le prix OSEO "mention Innovation" a donc été remis à ISORG pour sa tablette numérique Magic Pad, développée en collaboration avec la société INNOSENS DESIGN LAB et avec le soutien financier de GRAVIT Rhône-Alpes.
Magic Pad est une tablette à navigation multimédia 3D sans contact. Elle permet de manipuler les contenus multimédia (son et image) en trois dimensions par détection optique de position et mouvement de la main au dessus de la surface et par reconnaissance de gestes spécifiques (rotation de la main). Elle illustre d’innovantes interfaces utilisateurs post tactile et les nouveaux usages révolutionnaires associés pour les futurs produits de l’électronique grand public, électroménager et industriel. La tablette Magic Pad est d’ailleurs en exposition à la Cité des Sciences et de l’Industrie (La Villette) pour 4 mois où près de 200 000 visiteurs sont attendus.

Créée en mai 2010, la PME ISORG est un essaimage du CEA Liten de Grenoble développant des capteurs optiques sur plastique et verre en électronique imprimée. Les dirigeants sont lauréats du concours création du ministère de la Recherche dans la catégorie "développement" en 2011. La technologie mise en œuvre, et issue du CEA, est une technologie de rupture.

GIN Team : J-7 avant le grand départ

L’échéance est plus proche que jamais pour les trois jeunes femmes de la GIN Team qui vont s’aligner au départ de la course du Raid Amazones. Elles porteront haut les couleurs de la région grenobloise, mais aussi de leurs entreprises et de MINATEC Entreprises !

Pour pouvoir suivre leur parcours et les encourager, vous pouvez aller visiter leur site web www.laginteam.new.fr ou leur page Facebook

PX’Therapeutics au G20 !

Dans le cadre du G20, se tenait, du 31 octobre au 2 novembre dernier, la 3ème édition du G20 YES (Young Entrepreneur Summit), le sommet annuel international qui rassemble les 400 jeunes entrepreneurs les plus emblématiques des pays du G20.
Réunis en ateliers, table-rondes, ces jeunes chefs d’entreprise ont remis le 3 novembre, aux chefs d’Etat du G20, une série de propositions visant à rappeler le rôle essentiel de l’entrepreneur comme vecteur d’innovation, créateur d’emplois et moteur de la compétitivité et l’importance des PME-PMI et ETI comme acteurs de la mondialisation.

Le G20 des jeunes chefs d’entreprise est aussi un moment privilégié pour l’échange d’expériences, pour faire du networking et renforcer son positionnement dans des réseaux d’innovations internationaux.
Tristan Rousselle, PDG de Px’Therapeutics faisait partie des 60 jeunes chefs d’entreprise de la délégation française (3 rhônalpins seulement et 1 seul représentant du pôle grenoblois), sélectionnés parmi plus de 700 candidatures mises en avant par 114 réseaux d’entrepreneurs pour être les porte‐drapeaux de l’écosystème entrepreneurial français.

MINATEC Entreprises au rendez-vous de Grenoble Ekiden

Ce dimanche, se tenait la troisième édition de Grenoble Ekiden. Evénement sportif organisé, avec succès, par l’Entente Athlétique de Grenoble et Idée Alpes, aujourd’hui premier Ekiden de France et deuxième d’Europe (en terme de participation), Grenoble Ekiden est un marathon qui se court par équipe de 6 coureurs, avec des distances imposées dans un ordre bien précis (5 km, 10 km, 5 km, 10 km, 5 km et, pour finir 7,195 km).

Evénement sportif, Grenoble Ekiden est avant tout une belle fête du sport, conviviale, ouverte à tous, où sportifs de haut niveau et amateurs, venus entre collègues, entre amis, en famille se côtoient dans un esprit de convivialité et de bonne humeur.
Dimanche, ils étaient 3 500 coureurs et 584 équipes à prendre le départ sur le parvis de MINATEC pour un parcours tout au long du site Grenoble Presqu’île.
Aux côtés des autres nombreuses équipes de GIANT et acteurs industriels, scientifiques et universitaires de la Presqu’île, MINATEC Entreprise était aussi au départ de cet événement.

Au rendez-vous :
-  une équipe aux couleurs de MINATEC Entreprises, emmenée par Geneviève Fioraso, PDG de la SEM, avec entre autre Tristan Rousselle, PDG de Px’Therapeutics, Murielle Vergés et Audrey Jordana, toutes deux salariées de Px’Therapeutics et surtout membre de la GIN Team, qui dans 15 jours participera au raid Amazone
-  une équipe de Fluoptics,
-  sans oublier, Jean-Pierre Boncristiano, responsable d’exploitation à la SEM MINATEC Entreprises, qui courait sous les couleurs de son club.

Les entreprises du BHT présentes à GIF

La 3e édition de GIF (Grenoble Innovation Fair) se déroulera les 20 et 21 octobre prochains à Alpexpo. Grenoble Innovation Fair, c’est la rencontre européenne des start-ups, des laboratoires et du monde industriel qui innovent.

Organisé par les dispositifs grenoblois mutualisés GRAVIT – GRAIN – PETALE, cet événement rassemblera pendant 2 jours, jeunes sociétés à fort potentiel de croissance, laboratoires de recherche, groupes industriels et PME innovantes. On y trouvera également cette année un espace d’exposition dédié au networking avec le monde industriel et aux démonstrations technologiques.

Plus de 1500 participants sont attendus à GIF pour développer leur réseau d’innovation, identifier des opportunités de collaboration et découvrir des sources d’innovation. Au cours de cette nouvelle édition de GIF, 150 technologies européennes inédites, innovantes et sélectionnées par un comité d’experts seront exposées.

Parmi les entreprises qui seront présentes, on comptera pas moins de six entreprises du BHT, plateforme de valorisation industrielle, gérée par la SEM MINATEC Entreprises : IMmun ID, Fluoptics, PX Therapeutics, ISORG et Ethera

Advanced Liquid Logic France rejoint le BHT

Advanced Liquid Logic France s’implante à Grenoble et rejoint le Bâtiment de Haute technologie géré par la SEM MINATEC Entreprises. Créée le 12 septembre 2011, Advanced Liquid Logic France, filiale de la société américaine Advanced Liquid Logic Inc. a choisi, pour son développement, de rejoindre le Bâtiment de Haute Technologie (BHT), situé au coeur de Grenoble Presqu’île.

Depuis le 12 septembre dernier, Advanced Liquid Logic France est donc domiciliée au BHT, plateforme de valorisation industrielle du pôle MINATEC. Filiale de la société américaine Advanced Liquid Logic Inc., dont le siège est situé dans le Research Triangle Park en Caroline du Nord, Advanced Liquid Logic France est spécialisée en recherche et développement sur la technologie de microfluidique digitale, avec des applications allant des sciences de la vie au diagnostic médical. La microfluidique digitale permet de manipuler d’infimes volumes de liquide uniquement par des forces électrostatiques, en évitant d’avoir recours à des pompes, vannes ou micro-canaux.
En faisant le choix du BHT, Advanced Liquid Logic France vise un développement sur les marchés européens et conforte ses programmes de R&D avec le CEA-Leti. Un accord de collaboration avec le CEA-Leti a d’ailleurs été signé le 8 septembre dernier, pour améliorer les connaissances sur la technologie de microfluidique digitale et développer de nouvelles générations de laboratoires sur puce pour la biologie et la santé.

Le responsable de cette unité de R&D, domiciliée au BHT, est Cyril Delattre, ingénieur-chercheur issu du CEA-Leti.
Contact : cdelattre@liquid-logic.com

MINATEC Entreprises soutient la GIN Team !

La GIN Team (Grenoble Innovation), c’est une équipe de trois femmes, trois sportives de haut-niveau, travaillant toutes pour des entreprises du pôle grenoblois (PX’Therapeutics et Vertaris), et qui portent haut les couleurs d’entreprises de la région dans le Raid Amazones. Le Raid Amazones est un raid multisports (VTT, canoë, trek, course d’orientation, escalade et tir à l’arc…) et 100 % féminin.

L’équipe GIN Team 2011 est composée d’Audrey Jordana (PX’Therapeutics), Murielle Vergès (PX’Therapeutics) et Manuela de Oliveira (Clinique du Tonkin) et c’est en Guyane, du 21 au 30 novembre prochains qu’elles se rendront pour participer au Raid Amazones 2011. Dans cette aventure, la GIN Team est soutenue par la SEM MINATEC Entreprises ainsi que par plusieurs entreprises hébergées ou domiciliées au Bâtiment de Hautes Technologies de la SEM MINATEC Entreprises, au premier rang desquelles PX’Therapeutics, CYTOO, Movea, Immun’Id Technologies.

L’objectif de ce raid est de participer à une aventure unique en intégrant des qualités primordiales que sont le courage, l’esprit d’équipe, la solidarité et le dépassement de soi. Au travers de cette équipe et de sa participation à ce type d’épreuve, c’est le dynamisme de la région grenobloise, et tout particulièrement celui de MINATEC Entreprises et des sociétés qui y sont hébergées, qui est mis en avant !

Toutes les informations sur la GIN Team sont disponibles sur le site www.laginteam.new.fr

Nouveau service ADN pour Beckman Coulter Genomics

Cet été, Beckman Coulter Genomics a lancé un nouveau service de séquençage d’ADN ciblé, le "target capture" ou capture ciblée.
Cette technologie amont permet typiquement de ne cibler que les régions codantes du génome humain pour le séquençage d’ADN et de diviser ainsi le coût total de l’analyse du génome par un facteur 10.
Plusieurs groupes pharmaceutiques européens ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt pour des contrats d’analyse portant sur plusieurs centaines voire des milliers d’échantillons, essentiellement provenant des "tumorthèques". L’équipe localisée, au BHT, est en charge du suivi de projet et de la bioinformatique pour tous les projets européens portant sur le séquençage dit "nouvelle génération" de très haut débit.

CYTOO soutenue par Oseo

Le projet ETICS mené par CYTOO et associant Cellectis bioresearch et le CEA obtient d’OSEO une aide de 7.6 millions d’euros (dont 4 millions pour CYTOO) pour développer des kits innovants pour la recherche pharmaceutique. Spécialiste des tests cellulaires, CYTOO s’est associé à Cellectis bioresearch, spécialiste de la personnalisation des génomes et au CEA pour développer des nouveaux tests cellulaires de très haute valeur ajoutée pour la recherche de médicaments et la toxicologie. Le projet baptisé ETICS « Systèmes Cellulaires Evolués s’Inspirant des Tissus » ambitionne de développer et commercialiser des tests cellulaires, sous forme de kits, constitués de supports CYTOO.
Par le contrôle de l’architecture et l’environnement 2D et 3D des cellules en mimant les conditions in vivo de leur tissu d’origine (foie, coeur, etc), ces tests seront plus pertinents pour trouver des médicaments plus efficaces et plus sûrs.

« Les trois partenaires réunis dans le projet ETICS combinent des savoir-faire et des compétences synergiques dans les domaines clés pour le succès d’un tel projet », a déclaré François Chatelain, Président Directeur général de CYTOO.

Télécharger ici le communiqué de presse

Ethera lauréat des Green business Awards 2011

ETHERA, entreprise hébergée au BHT, fait partie des trois finalistes retenus par BFM Business, l’ADEME et Ernst & Young pour l’Award 2011 de la Création d’Entreprise.
Une belle reconnaissance pour cette jeune entreprise créée en 2010, déjà grand prix de l’innovation de la ville de Paris, qui commence la commercialisation de ses solutions innovantes. Ethera vise tout particulièrement les marchés de l’hygiène et de la sécurité, ainsi que de la qualité de l’air intérieur dans les lieux publics et privés.

Les votes sont également ouverts au public. Pour y participer, il suffit de se connecter à l’adresse suivante :
http://www.bfmbusiness.com/externe/green-business-awards

ISORG distinguée

La société ISORG, domiciliée au BHT, fait partie des 67 lauréats de la catégorie "Création - Développement" du Concours national 2011 d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes. A ce titre, Isorg va bénéficier d’un soutien financier et d’un accompagnement du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et d’OSEO pour poursuivre ces projets.
Société pionnière dans l’électronique organique imprimée (marché en forte croissance), ISORG développe une technologie de rupture transformant le plastique et le verre en surfaces intelligentes. Cette technologie basée sur les nouveaux matériaux de la chimie organique et les techniques d’impression de grande surface, permet de créer de nouveaux produits d’électronique flexible à très forte innovation en termes de finesse, légèreté, robustesse, coût et design, avec des applications très variées.

ISORG est d’ailleurs partenaire de développement et production de capteurs optiques sur plastique en électronique imprimée dans le cadre du projet OPTITAT (Technologie Optique de Rupture pour le Process Analytical Technology). Porté par la société INDATECH et labellisé par les pôles de compétitivité Minalogic et Optitec, le projet OPTITAT a été sélectionné dans le cadre du 12ème appel à projets du FUI. Les marchés visés dans le cadre du projet sont des marchés clés : l’agroalimentaire, la pharmaceutique et le traitement de l’eau.

A noter qu’ISORG sera présent à EXPERIMENTA, le salon des rencontres entre Arts et Sciences, organisé du 5 au 8 Octobre 2011, à MINATEC. L’occasion pour ISORG de présenter le Magic Pad, concept de tablette multimédia avec interaction 3D pour de nouveaux usages et son démonstrateur Interactivity, transformant de grandes surfaces imprimées en supports interactifs (lumière et son) capables de détecter les mouvements.

La SEM réunit ses clients et partenaires

Ce 4 juillet, la SEM MINATEC réunissait ses partenaires et les entreprises hébergées et domiciliées au Bâtiment de Haute Technologie, plateforme de valorisation industrielle du pôle MINATEC géré par MINATEC Entreprises.

Cette réunion, qui en préfigure d’autres, vise non seulement à favoriser les échanges entre les industriels du BHT, souvent très mobilisés par leurs projets, les partenaires et l’équipe de MINATEC Entreprises mais aussi à faire le point sur l’actualité du BHT, sur les projets scientifiques, urbains liés à l’environnement du BHT, qui dessinent de nouvelles perspectives de développement pour les entreprises du site.

Au programme de cette première réunion : la présentation du projet urbain Grenoble Presqu’île, du projet scientifique et universitaire GIANT, du projet IRT NanoElec et notamment des enjeux en terme de transfert industriel, de diffusion de l’innovation et de soutien aux PMI-PME et start-ups.

Répondant aux interrogations des entreprises présentes, Geneviève Fioraso, Présidente de MINATEC Entreprises a également évoqué les projets d’avenir et d’extension du BHT, qui font actuellement l’objet d’une étude de faisabilité et d’une concertation entre les partenaires. A l’heure où le BHT est rempli, ce projet s’inscrit dans la dynamique de l’écosystème grenoblois et permettrait d’accueillir de nouveaux projets, en particulier, pour les biotechnologies, la santé, les nouvelles technologies de l’énergie, la chimie et tous les secteurs industriels en mutation ou secteurs d’activités émergentes.
 Un prochain RDV devrait être organisé à la rentrée.

CROCUS Technology ouvre une usine en Russie

Créée en 2004 et hébergée au BHT, Crocus Technology, est leader mondial dans le développement de la technologie pour fabriquer des mémoires magnéto-résistives (MRAM). S’appuyant sur des innovations issues du laboratoire Spintec à Grenoble, (CEA, CNRS, UJF, INPG), les mémoires MRAM proposées par Crocus visent un grand nombre d’applications :
- télécommunications,
- sécurité,
- réseaux,
- stockage,
- informatique et appareils portables.

Nouvelle étape clé de son développement, Crocus Technology vient de signer un accord de partenariat avec le fonds d’investissement de l’état Russe Rusnano, via la création d’une société commune détenue à 51% par Crocus et 49% par Rusnano, avec un investissement combiné de 300M$ dont 125M$ la première année. Cet accord qui prévoit la construction d’un site de production en Russie devrait permettre à la société de fabriquer et commercialiser ses produits dans le monde entier.

Les entreprises du BHT, lauréates du FUI

Dans le cadre du 11ème appel à projets du Fond Unique InterMinistériel, (FUI), le Gouvernement a annoncé le financement de 83 projets collaboratifs de recherche et développement, sélectionnés pour leur caractère innovant et pour l’activité économique qu’ils devraient générer. Parmi ces 83 projets, 9 sont issus des pôles de compétitivité Minalogic et Tenerrdis et plusieurs impliquent des entreprises hébergées au Bâtiment de Haute Technologie de la SEM MINATEC Entreprises, parmi lesquels :
- BOODI, projet labellisé par Minalogic, porté par Microoled, entreprise hébergée au BHT (en partenariat avec Altis, CEA-Léti, Zeiss, Phi-Design, A-SIS, Endocontrol, SQI), qui vise à concevoir des lunettes informatives, communicantes et de faible consommation.
- DISDEO, projet labellisé par Minalogic, porté par Inlab, récemment installée au BHT, avec Sanofi Aventis, le CEA-Léti, STIPlastics, Altran, Alpwise et qui vise à développer un dispositif intelligent afin d’accompagner le patient dans le suivi de son traitement pour mieux respecter les prescriptions médicamenteuses.
- MICROPLAST (Nouveaux thermoPLASTiques pour le packaging MICRO-électronique), projet labellisé par Minalogic et le pôle Plastipolis, porté par Novapack et associant Serma Technologies, entreprise installée au BHT, ainsi que STMicrolectronics, l’Université de Savoie (SYMME), IMP (INSA-Lyon), IMS EDMiNA Bordeaux.

Ethera, vers une commercialisation à la mi-2011

Ethera, qui vient de lever 1,2 millions d’euros grâce à l’engagement d’Emertec et de CEA Investissement, a mis en place un premier produit permettant de détecter le formaldéhyde, un gaz incolore, principal polluant de l’air intérieur, et classé comme cancérigène.
Ethera qui va prochainement expérimenter ses solutions via le Laboratoire Paris Région Innovation (Paris Région Lab) vise une commercialisation à la mi-2011. Les cibles : professionnelles (hygiène au travail et qualité de l’air) mais aussi grand public avec une réglementation qui devrait accroître l’attention portée à la qualité de l’air intérieur dans les lieux publics comme les crêches et les écoles où Ethera intervient déjà.

Phase d’évaluation pour Cytoo

La technologie Reference Cell™ de CYTOO est actuellement en phase d’évaluation par un consortium de 7 industriels pharmaceutiques regroupés dans le cadre du « Drug Safety Executive Council » pour démontrer robustesse et sensibilité dans un crible de toxicité de candidats médicaments.

Atrenta inaugure son centre de R&D

Le 17 mars, ATRENTA inaugurait officiellement son nouveau centre de R&D, en France, à Grenoble. En effet, Atrenta Inc., leader mondial des solutions "Early Design Closure®", destinées à améliorer radicalement l’efficacité de la conception des circuits intégrés a installé, depuis le 7 janvier 2011, un centre de R&D au BHT. Un choix lié aux projets partenariaux développés avec le CEA-LETI et les laboratoires de Grenoble INP et qui permettra, comme le précise le Dr Fahim Rahim, directeur, "de travailler côte à côte avec nos clients sur certains des projets de conception de semi-conducteurs les plus avancés dans le monde." Cette installation se traduit déjà en terme d’emplois avec 6 créations d’emplois récentes sur les 10 que compte Atrenta France, 5 à 8 créations d’ici la fin d’année pour atteindre une trentaine d’emplois sur les trois ans à venir.

Étaient entre autre présents à cette inauguration :
- Geneviève Fioraso, Députée de l’Isère, Présidente de la SEM MINATEC Entreprises
- Loïc Liétar, Corporate Vice-President en charge de la stratégie chez STMicroelectronics, Président de MINALOGIC
- Philippe Magarshack , Corporate Vice-President en charge de la technologie et de la R&D,
- STMicroelectronics
- Laurent Malier Directeur du CEA/LETI
- Et Ajoy Bose President et CEO d’Atrent

PX’Therapeutics ouvre une nouvelle unité de bio-production dédiée à la culture cellulaire

Avec cette extension, qui a reçu l’autorisation de l’Afssaps et qui devrait générer une vingtaine d’emplois à moyen terme, PX’Therapeutics conforte son développement sur le segment des anticorps thérapeutiques. Cette nouvelle unité permettra la préparation de banques de cellules ainsi que la production, la purification et la libération pharmaceutique de lots destinés aux essais cliniques ou ciblant des marchés de niche (maladies orphelines, thérapie cellulaire).

© MINATEC ENTREPRISES | Dernière mise à jour : mercredi 05 juillet 2017